mardi 20 mars 2012

Saison — 2, Épisode — 0

video



Kol
Rejoignez le groupe pour répondre
06/07/11
The woman who reads translated Spanish talks pretty fast. Since I'm new to Spanish, it would be great to have a sliding bar or something to make her speak at a more comfortable speed. 
Moi aussi - barhet, PADDY26, Jonah Cern Osing Luool Tingeli, durcheinander_philosoph, dzhevat ahmed Shaban + 1 autre
Meilleure réponse
JoshGoogle Employee
Rejoignez le groupe pour répondre
07/07/11
Hi Kol,

This is a frequently asked request, and we're working on it.
It may take some time as we need to work with our speech team and tweak a bunch of things.

We'll probably start with experimenting with adjusting the speed for some languages to slower.
In parallel we'll work on a user-interface that actually gives you control over the speed – but more likely we'll more quickly get some changes out that just slow things down for everyone for now, and later we'll add the ability to control it directly.

Cheers,
Josh

2 commentaires:

  1. Merci, cher Alfonso, pour l'indice concernant la question : "mais quelle est cette voix ?"

    Cette voix était à portée de clic et pourtant je n'avais jamais cliqué !

    La voix "thaïe", également féminine, n'est pas mal non plus.

    RépondreSupprimer
  2. Cher Alfonso,
    J’ai suffisamment marché dans la terre fouaillée. C’était au milieu des années quatre-vingt. L’ossuaire, les feuilles piquetées, les obus gravés m’ont convoqué une fois pour toute. N’y repasserai donc. Ne rien user…
    J’irai tout droit où l’on m’attend, rue de la Madeleine et je vernirai en souriant pour faire honneur à mon hôte. Mais je vous promets de pousser en soirée jusqu’à la rue au Chou où, par bêtise, l’enfer a moisi. Je n’avais besoin que d’un prétexte pour que ma caboche parte dans un roulis d’amour.
    Trois coups de pistolet, une couverture bleue raclée, une mère éplorée excèdent à peine la vierge folle. Sa cousine aux herbes grises peut bien rêver, je m’en fiche maintenant. Cependant je m’étonne, et d’une certaine façon je m’inquiète, de vous savoir si bien renseigné…
    Merci de votre attention.
    Soluto

    RépondreSupprimer

[La grand’salle du château.]

Entrent Hamlet et plusieurs Comédiens.

HAMLET
Dites, je vous prie, cette tirade comme je l’ai prononcée devant vous, couramment ; mais si vous la braillez, comme font beaucoup de nos acteurs, j’aimerais autant faire dire mes vers par le crieur de la ville. Ne sciez pas trop l’air ainsi, avec votre bras ; mais usez de tout sobrement ; car, au milieu même du torrent, de la tempête, et, je pourrais dire, du tourbillon de la passion, vous devez avoir et conserver une modération qui lui donne de l’harmonie.