lundi 11 mai 2015

ROBOT IVRE

Là, je suis vaudéen :
Mais pour, après...
Mais pour, après...
Mais pour, après, se coucher dans la merde !

5 commentaires:

  1. Il n'y a pas de maison de la poésie (la poésie vit à la presque belle étoile). Les assis sur les fauteuils rouges sont des assis.

    L'article de David Ducoffre sur la rime en omphe : combien d'assis sur les fauteuils rouges de la maison de la poésie ont lu l'article de David Ducoffre sur la rime en omphe.

    Je me souviens de notre partie d'échec Cédric.

    L'image est là (clic).

    En écrivant ce commentaire j'écoute ça (clic).

    En lisant ce commentaire que le lecteurs écoute ça (clic) (en chantant le refrain)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me rends compte que j'étais un p'tit con lors de notre partie d'échecs... (et que cela n'a pas changé.)

      http://2taxis.blogspot.it/2011/09/echecs-2.html#comment-form

      Supprimer
    2. Et ces "cent mille dollars sur les noirs" du marquis... Quelle époque !

      Le président d'Air France-KLM n'est plus là.

      Supprimer

[La grand’salle du château.]

Entrent Hamlet et plusieurs Comédiens.

HAMLET
Dites, je vous prie, cette tirade comme je l’ai prononcée devant vous, couramment ; mais si vous la braillez, comme font beaucoup de nos acteurs, j’aimerais autant faire dire mes vers par le crieur de la ville. Ne sciez pas trop l’air ainsi, avec votre bras ; mais usez de tout sobrement ; car, au milieu même du torrent, de la tempête, et, je pourrais dire, du tourbillon de la passion, vous devez avoir et conserver une modération qui lui donne de l’harmonie.