vendredi 20 mai 2016


Catastromphe


Il semble que notre libraire associé s'améliore. Cette fois il ne se prend pas les pieds dans le tapis. Une enquête de 26 pages (plusieurs années de travail et de rumination) pour dévoiler enfin le nom du photographe du premier communiant un peu spécial. 26 pages de remplissage. Moi et un ou deux autres on se tord un peu sur le tapis.




Catastromphe



lundi 16 mai 2016

dimanche 8 mai 2016


Catastromphe




Ce petit film est un petit signe à Opuscule navrant. Le dernier qui s'en va éteint la lumière de Paul Jorion me tient compagnie aussi : Paul Jorion traducteur de Shakespeare à la page 189 : un grand moment. Je souhaite que tous les blogs qui se trouvent dans la colonne de droite de La Plantación intègrent le petit film dans leurs pages : mais si personne n'intègre ce petit film dans ses pages ce n'est pas grave : n'empêche que global blog est peut-être un truc pas trop mal. Frères humains (et tout ce qui respire et tout ce qui ne respire pas) nous sommes liés. Même des fois pendant quelques secondes nous sommes un seul. 

"La vie n'est qu'une ombre ambulante 
Un pauvre acteur qui cabotine et s'agite 
Durant son heure de scène 
Et dont on n'entend ensuite plus parler. 
Il s'agit d'un conte raconté par un idiot 
Rempli de vacarme et de fureur, 
Ne signifiant rien." 
(Shakespeare, acte 5, scène 5, traduction de Paul Jorion)