mercredi 30 décembre 2015

De l'utilité de créer des personnages presque fictifs



— Monsieur Rimbaud, vous n’avez pas peur de passer pour un petit-bourgeois ? 
— C’est la place que j’occupe maintenant dans les rapports de production. 

Ferrand, Franck. «La photo d'un inconnu nommé Rimbaud». Paris Match [En ligne]. no 3475 (24 décembre. 2015), p. 86-91. http://www.parismatch.com/Culture/Livres/Portrait-inedit-du-poete-La-photo-d-un-inconnu-nomme-Rimbaud-886819 (Page consultée le 30 décembre 2015).

The Gardian [sic] : The Guardian.

mardi 15 décembre 2015

De l'utilité de créer des personnages presque fictifs



Je lis Céleste dans le dernier bulletin du Bureau : je dis : une raison en enfer : je dis : sensation.


Comme je me suis souvenu que ma mère nous chantait L'Enfant de Strasbourg pendant les longs voyages en 404 familiale verte : j'ai rouvert La Débâcle d' Émile Zola. Il ne s'agit pas d'un article (je ne suis pas universitaire) ni d'une information (je ne suis pas journaliste) : je propose : une intuition. Émile Zola se souvient-il du Dormeur du val au moment d'écrire le début de la troisième partie de son roman La Débâcle ? — A-t-il lu ce sonnet dans Le Progrès des Ardennes en octobre 1870 ? ou bien — A-t-il lu ce sonnet dans le tome IV de l' Anthologie des poètes français du XIXe siècle publiée chez Lemerre en 1888 ? — A-t-il lu ce sonnet ?


jeudi 3 décembre 2015

“J'aimerais tellement que l'amour anime les commentaires!” — 3


Hier soir j'ai regardé : M – Eine Stadt sucht einen Mörder sur Arte : avant le générique un texte jaune nous explique que nous allons voir une copie restaurée.

Gros titre : “A force d’entendre ses lecteurs regretter qu’il ne parle pas davantage de lui dans ses livres, il a fini par céder.”

dimanche 15 novembre 2015

“J'aimerais tellement que l'amour anime les commentaires!” — 1


Il n'y a pas de mot pour nommer ce qui est entrain de se passer : — de mon néant c'est ça que je vois.
Cette absence de mot pour nommer ce qui est entrain de se passer : — une situation inconfortable encore plus inconfortable.
Avec le mot qui nommerait ce qui est entrain de se passer : — mon néant serait-il moins inconfortable ?
La nouveauté c'est qu'il n'y a pas de mot : — c'est déjà arrivé ça : dans l'histoire ?

samedi 31 octobre 2015

RAPPORT IVRE


Nous sommes en 2110, un personnage lit Dernières nouvelles de l'enfer : l'eau qui se transforme en sang. Le personnage suit lentement avec son unique doigt aux phalanges extravagantes les lignes de Dernières nouvelles de l'enfer  Le rapport avec l'eau qui se transforme en sang. (Rapport à écrire et à supprimer — Relire La Mystérieuse Affaire de Styles).

Robert de Niro déguisé en plombier assez extravagant dans Brazil est un personnage que j'aime bien.

Dans 36000 ans (le 31 octobre 38015), quatre humains un peu extravagants découvrent la réplique de la Grotte Chauvet. (Rapport à écrire et à supprimer).

Corinne ne commente plus : écrire une nouvelle extravagante de 3000 pages environ sur son interprétation du Rêve de l'écrivain. (Rapport à écrire et à supprimer).

— Il y a des gens qui ont du lyrisme que dans les bénédictions de merde —  Ah ! Très chère duchesse of Pain en robe de faille rouge aux reflets mordorés : — Je vous salue ! Cette phrase est parfaite. Très aquatiquement, Olivier. (Commentaire extravagant à écrire et à supprimer).

Je vais faire un long-métrage de moins de 35 secondes avec pour personnage principal le robot-qui-se-parle-tout-seul et pour décor : l'extravagant parc du docteur S.

vendredi 30 octobre 2015

REVUE DE BLOG


Je n'ai pas l'habitude d'interpréter les rêves : mais là quand j'ai lu le vôtre : c'est ça qui est venu. Il s'agit de faire (mon dieu) un gros roman extravagant (là, pour le moment, ça sera une revue de blog) : en voici l'unique argument : le rêve de l'écrivain : votre rêve ( un objet léger tombe et devient lourd quand l'écrivain veut le relever. Décrire les complications extravagantes que cette situation crée dans la vie de tous les jours de l'écrivain principal). Comme lecteur je saute souvent les pages de rêves. Comme lecteur je saute souvent les pages de rêves, dans les romans. Et aussi dans la vie. Je saute souvent les pages de rêves. Ce rêve je ne le saute pas : l'écrivain abandonne son manuscrit à l'éditeur (l'objet léger tombe — exactement comme la feuille d'automne de la chanson). Après le lecteur lit l'objet léger qui tombe (le lecteur lit le livre de l'écrivain sans sentir le poids démesuré de l'objet léger qui tombe). L'objet sans poids particulier devient exagérément  lourd seulement pour l'écrivain. Cette situation grotesque crée des complications pour la vie de tous les jours de l'écrivain. Je n'ai pas l'habitude d'interpréter les rêves : mais là quand j'ai lu le vôtre : c'est ça qui est venu. C'est ma revue de blog.

Les valeurs universelles bien de chez nous, — vérité, justice, raison — c'est à dire en somme : la sieste, la sieste, la sieste ; eh bé, les valeurs universelles bien de chez nous flottent avec toutes les casquettes rouges du monde sur les lunettes arrières de toutes les R16 TL du monde d'avant (qui n'existe pas), par exemple. C'est aussi dans la revue de blog. Je n'ai pas l'habitude d'interpréter les rêves.

Au dessus il y a le marquis impensable de l'orée. Maintenant c'est aussi dans la revue de blog.

Il n' y a pas encore de mot pour nommer ce qui est entrain de se passer : il ne faut pas s'en inquiéter : Je lis Jérôme Leroy et Frédéric Schiffter pour ça : tomber sur le mot.
Cette fois cela ne sera pas un de ces mots extravagants : — avec l'extravagant suffixe -isme.

De l'utilité de créer des personnages presque fictifs

lundi 21 septembre 2015

lundi 31 août 2015

ROBOT IVRE







Pourquoi dans l'édition du Centenaire les plats coloriés sont-ils présentés avant,  se demande le professeur Pierre Brunel ?
— Alain Borer qui ne s'occupe plus de ça répond dans sa préface à l'édition du Centenaire (1991) au professeur Pierre Brunel qui ne se souvient plus pourquoi dans l'édition du Centenaire les plats coloriés sont présentés avant.  .

La métrique de similarité, Eddie Breuil.
La biométrique de similarité, Brice Poreau.

Mais tout ceci comme emballage seulement, car ça ne vaut pas le port.

Le professeur vacille. Eddie Breuil paraît tout étonné d'avoir fait vaciller le professeur sur ce point,
hein ? Euh… 
L'assistance se fige.

mardi 11 août 2015

ROBOT TSEU




— Ah ! les bougainvilliers de Tenerife !
La Caverne du Pont-d'Arc est ouverte tous les jours, toute l'année. J'ai vu là-bas : toutes les phrases d'Arthur Rimbaud, de William Shakespeare et des philosophes taoïstes. Le dictionnaire chic était là — ce n'était plus qu'une forme géométrique résumant la bibliographie et la bloguographie du philosophe sans caractéristiques particulières, sans situation, disponible.
Le marquis de l'Orée était pariétal (c'est à dire invisible) ; nous étions tous là (monsieur Hou est arrivé après, pour la chanson).
— Ce commentaire ne rapporte pas complètement la visite de Robot tseu à la grotte artificielle.


Ah ! les bougainvilliers de Tenerife !
La Caverne du Pont-d'Arc est ouverte tous les jours, toute l'année. En un instant j'ai vu là-bas : toutes les phrases d'Arthur Rimbaud en une seule phrase, pareil pour Shakespeare et les philosophes taoïstes, votre dictionnaire chic était là (ce n'était plus qu'un dessin condensant tous vos autres titres et votre blogue), le marquis de l'orée était pariétal (presque collé à la paroi) ; vous étiez tous là (monsieur Hou est venu après).
Ce commentaire ne rapporte pas complètement (0,0001%) la vision de Robot tseu dans cette grotte artificielle.




Arnaud Le Guern ne s'appelle pas Arnaud Le Guern.
Arnaud Le Guern s'appelle Alex Guivarch.
Alex Guivarch passe un assez mauvais quart d'heure dans le rapport sous-titré : Martin Joubert ne va pas bien. 
Alex Guivarch meurt à la fin du rapport de Jérôme Leroy sous-titré : Martin Joubert ne va pas bien.
Jérôme Leroy ne s'appelle pas Jérôme Leroy.
Jérôme Leroy s'appelle Martin Joubert.
Maintenant Martin Joubert lit Adieu aux espadrilles de son ami Alex Guivarch.




vendredi 31 juillet 2015

ROBOT CORRECTEUR



Ce que je prefere avec ce qui se passe sur ffrace culure en ce moment c'est  tous les jours vers 16 heures : les rapports de Rimbaud Ivre
Miche Butor (très bien)
Alain Borer (très bien)
Kenneth Wite (bien mais chiant)
Jacques Desse (pas bien : ne sait pas parler : il fallait lui proposer un verre d'eau.
Ceux qu'on n'entend pas sont là : Alain Jouffroy, par exemple (mais c'est ailleurs)

Je lis toukours les m^mes passage de la déblaques d' Emile Zola : je me rappelle qu'a ma place au dernier rang de la 404 familiale ma mère nous chantait L'orpheline de Srasbourg.

vendredi 17 juillet 2015

PROCHAIN ARTICLE : RIMBAUD PIANISTE



Mais en attendant : j'irai chercher Christian demain vers 16 heures (nous nous garerons île Piot) ; à 18 heures nous assisterons à un spectacle au Théâtre municipal place de l'Horloge.
Un peu plus tard nous serons à la terrasse du Pub 16.


Certainement, il aurait annoncé le retour inévitable à la sortie de l'euro pour la Grèce [sic].
Certainement, il aurait annoncé le recours inévitable à la sortie de l'euro pour la Grèce.


— Salut à mon roi souverain et à ma reine ! — À vous, nobles pairs, un vrai bonjour !
[Gloucester serre la main d'un spectateur du premier rang].
 — Bonjour Monsieur le Premier ministre ! [Monsieur le Premier ministre répond d'un salut de la main].


Christian [sur le parking, au moment de se dire au revoir] :
C'est pas mourir qui me tracasse : — C'est de ne plus être là.


Chère Carole ce Roi Richard vous aurait séduite.  



























samedi 11 juillet 2015

ROBOT UMBRELLA




















Le pont du chemin de fer à l'arrière-plan ne sert presque plus au transport des voyageurs : du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle les trains de la Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) empruntaient ce pont. 
Je passe dessous presque tous les jours.


jeudi 18 juin 2015

ROBOT CONCEPTION


Ainsi donc sur le coup de midi
Madame Rimbaud un riflard blanc galonné d'or aux doigts part dans les champs silencieux déplacer les bornes.



Votre relation du voyage à Charleville est presque parfaite.
Le petit côté “à la musique” du début est passé :
Nous serons à l'inauguration de Rimbaud conception.



Mais depuis la découverte d'une photographie de l'originale [sic], de mon point de vue, je trouve que la photographie Gide est plus conforme à l'originale [sic].
“Original” ici est un nom : Mais depuis la découverte d'une photographie de l'original, de mon point de vue, je trouve que la photographie Gide est plus conforme à l'original.  



mercredi 3 juin 2015

ROBOT IVRE

Je suis un presque bon lecteur de la Saison.

La dernière phrase brise à chaque fois presque toutes les assiettes illustrées.

Je suis un bon lecteur : je lis l'entrée du jeune presque reporter à l'auberge verte comme l'arrivée du savant Griffin à l'auberge pas verte du tout.

On trouve la formule psaume d'actualité à propos d'un poème recopié dans une lettre qu'un jeune presque reporter un peu spécial adresse à un futur marié.

Je suis un presque bon lecteur de la Saison : par exemple je sais lire (avec mes oreilles) la Saison comme un psaume d'actualité.

Psaume d'actualité et réalité rugueuse à étreindre.

Psaume d'actualité et journalisme un peu spécial.

Dans la rubrique De la curiosité du blog ETC-ISTE il y a la réalité rugueuse.

Je ne comprends pas le commentaire de Ernst Calafol : psaume (spirituel), actualité (temporel).

lundi 27 avril 2015

ROBOT IVRE

Ma revue de blog (rapport)
[plan]
Lorgnon descend la rue des Pyrénées puis remonte la rue des Pyrénées avant de redescendre la rue des Pyrénées.
Le P.-D.G. d'air France est éternellement  là.
Laisser vaquer Lorgnon à ses occupations (?) : quand Lorgnon adresse à Gustave Flaubert un : bon Gustave !
La bohème n'est pas qu'un genre littéraire — je suis paléo-balnéaire — Lorgnon règle ses comptes : à propos du jardin de Croisset je suis sûr qu'il suggère les dernières pages du Plafond : la grand-mère bohème.
Ne-me-croyez-pas se lichtenberguise (il l'était déjà).
Blaise est là, le minéral aussi, la matière aussi et donc le chêne.

lundi 23 mars 2015

ROBOT IVRE



Les cervelles se troublent

Pourquoi lire encore la correspondance ?
Pour la présentation, les notes, la chronologie, l’index. Parce qu’il y a les trois autres GF.
Pour approcher son vrai visage nous dit la quatrième de couverte. 
(La biométrique de similarité n'est pas évoquée dans cette édition).
Parce que la lettre du 25 mai 1882 (datée 1881) est maintenant exactement à sa place.



mardi 17 février 2015

CIRCETOMPHE

Rendez à César ce qui appartient à César



"Cependant la biométrique de similarité n'ayant aucun lien avec l'étude de la vie ancienne thématique de Paleobios ceci nous a amené finalement à créer, en 2012, un support autonome plus en rapport avec l'anthropométrie comparative d'identification  : les Cahiers Lyonnais d'AnthropoBiométrique / ISSN 2260-0442."

dimanche 1 février 2015

ROBOT IVRE

Chère Corinne,
Il n' y a pas de nom pour ce qui se passe : le nom viendra après. Jusqu'à la dernière minute les chaînes infos, les réseaux sociaux commenteront. Là, ce matin,  je me demande qui prononcera le mot et si je l'entendrai.



mercredi 7 janvier 2015

ROBOT IVRE


— « Au matin j'avais le regard si perdu et la contenance si morte, que ceux que j'ai rencontrés ne m'ont peut-être pas vu.»

vendredi 2 janvier 2015

ROBOT IVRE


Une lettre drôlatique. [ La lettre du 9 novembre 1887. À Gaspary ] :



« Relation du paiement des créances sur la caravane Labatut aux indigènes en ce style, pour faire diversion à la nature des souvenirs que me laissa cette affaire, et qui sont en somme très désagréables. »